Sélectionner une page

À l’Étoile scellée

À l’Étoile scellée

Ce catalogue réunit pour la première fois un ensemble quasi complet de toutes les préfaces et invitations connues pour les expositions de la galerie À l’Étoile scellée. André Breton a animé trois galeries parisiennes : La galerie Surréaliste, 16, rue Jacques Callot, de 1926 à 1928 ; La galerie Gradiva, 31, rue de Seine, de 1937 à 1938 ; et la galerie À L’Étoile scellée, 11, rue du Pré-aux-Clercs, entre 1952 et 1956. Le nom de cette dernière, “À L’Étoile scellée” a été suggéré par René Alleau en raison de l’intérêt pour l’alchimie que Breton partageait avec d’autres surréalistes. En quatre ans Victor Brauner, Oscar Dominguez, Max Ernst, Simon Hantaï, Wifredo Lam, René Magritte, Man Ray, Pierre Molinier, Meret Oppenheim, Wolfgang Paalen, Judith Reigl, Max Walter Svanberg, Yves Tanguy, Toyen y ont été exposés. Aux cimaises les artistes surréalistes ont croisé les tenants de l’abstraction, Jean Degottex, René Duvillier, Marcelle Loubchansky et Jean Messagier défendus par Charles Estienne. Les textes des invitations-catalogues ont été le plus souvent écrits par André Breton et Benjamin Péret. Une Bibliographie des publications de la Galerie À l’Étoile scellée par Patrick Fréchet avec un avant-propos de Dominique Rabourdin suivi d’un essai de Bertrand Schmitt paraîtra prochainement aux Editions des Cendres. Renseignements via le formulaire de contact.

Contactez-nous

Je souhaite recevoir des informations sur vos activités, catalogues, expositions (facultatif, merci de cocher la case ci-dessous)

8 + 1 =

Share This